Films

Dernier été à New Ulm

Keith Froelich


États-Unis, 1995

Temps de lecture: 1 minutes
Dernier été à New Ulm - photo 1

L’histoire commence il y a quelques décennies, dans une communauté de langue allemande des États-Unis. Dieter (Matt Klemp) et Philip (Andrew Woodhouse) sont deux copains inséparables, jusqu’au jour où Philip se fend d’une déclaration d’amour qui n’est pas très bien reçue.
Mais

Dernier été à New Ulm - photo 2

 Dieter est bouleversé. Alors que son ami torturé s’évade vers la ville, il demeure à New Ulm, désemparé, incapable de faire un choix. Sur ces entrefaites débarque d’Allemagne Udo (Ralf Shirg), garçon désoeuvré apparemment incapable de se prendre en charge, mais à certains égards plus sûr de son identité. À son contact, Dieter va accomplir le chemin sentimental qui le ramènera vers Philip. L’angle par lequel le film évoque l’homosexualité n’est en rien banale et semble avoir des résonances autobiographiques. L’histoire est à la fois simple et compliquée. Il y a une justesse de ton et une délicatesse dans la mise en scène qui sont tout à fait appréciables. Un bon film.

Dernier été à New Ulm