Films

Naissance des pieuvres

Céline Sciamma


France, 2007

Temps de lecture: 1 minutes
Naissance des pieuvres - photo

Au centre de ce film, Marie (Pauline Acquart), un faux air de Charlotte Gainsbourg période La Petite Voleuse, des manières de chat sauvage. Elle aime sans mots dire Floriane (Adèle Haenel), la vedette du club de natation synchronisée. Sa copine Anne (Louise Blachère), quant à elle, souffre de sa corpulence et aimerait sortir avec un garçon.

Cela se passe dans un coin de France plutôt urbain, dans un décor réduit au strict minimum, suivant un principe hérité du théâtre : une piscine, deux chambres de fille, un parking souterrain, et quelques bouts de trajets. Ce qui pourrait apparaître comme la marque d’un film sans argent renvoie en fait à un projet artistique fort.

Naissance des pieuvres est une épure, qui montre quelques relations adolescentes et essaie de suggérer comment des pressions sociales invisibles pèsent sur les choix des personnages et les enferment dans des rôles qui leur interdisent le bonheur. Épure aussi parce que plus les personnages sont importants dans l’histoire et moins l’on en sait sur leur environnement (familial, social…).

Naissance des pieuvres