Films

But I’m a cheerleader

Jamie Babbit


États-Unis, 1999

Temps de lecture: 2 minutes
But I'm a cheerleader - photo

Dans son lycée, Megan est une cheerleader enjouée qui participe activement à l’encouragement de l’équipe de football américain dans laquelle se trouve son copain. Elle est aussi entourée de ses amies avec qui elle s’amuse et s’entend parfaitement bien.

Pourtant, Jarrod, son copain, décide un jour de la ramener chez elle pour une réunion avec ses amies et ses parents. Ils et elles ont une “grave” nouvelle à annoncer à Megan : elle est lesbienne. L’intéressée est très étonnée, car elle ne l’avait pas remarqué. Pour le lui faire comprendre, son entourage lui énonce une série de “preuves”, relevant des clichés sur les lesbiennes : elle mange du tofu, a des coussins avec des motifs vaginaux et n’a pas de photo de garçon dans son casier.

But I'm a cheerleader - gif

Afin que leur fille “retourne dans le droit chemin” les parents de Megan vont l’envoyer dans un centre appelé “Directions conformes”, où l’on apprend à “devenir hétéro”.

Parlant des thérapies de “guérison”, le film arrive à traiter ce sujet de manière décalée et avec beaucoup d’humour, en mettant en scène des personnages stéréotypés et plein d’innocence, dans le but de montrer l’absurdité de ces “cures”. On voit Megan, débordant de joie de vivre et un peu gauche, se découvrir lesbienne et apprendre à vivre avec, à travers les différentes attentes de son entourage, puis ses propres envies.

But I’m a cheerleader